Vous venez de créer un site internet : véritable vitrine de votre activité, vous souhaitez que celui-ci reflète les valeurs de votre société et permette de vous contacter, voire de solliciter vos services ou d’acheter vos produits, et surtout, vous souhaitez que tout le monde puisse y avoir accès. Mais votre site est-il accessible à tous les publics ? Souvent oubliées du webdesign, les personnes atteintes de handicaps représentent pourtant un public important et demandeur de solutions. Les écoles de communication et de webdesign comme MJM enseignent ce problème à leurs étudiants, et les aident notamment à appréhender les différents types de handicaps qui touchent les internautes.

L’avis MJM : Pourquoi rendre son site accessible ?

Internet est un espace d’échange et de liberté, et il est donc important que chacun y ait un accès équitable. L’accessibilité du web est donc un enjeu social avant tout. Mais en termes de communication et de ventes, l’accessibilité est également importante : tout d’abord, un site accessible est le signe d’une marque attentive et attentionnée : votre image de marque en sera donc améliorée. Les personnes en situation de handicap ont également une forte propension à réaliser des achats sur le web.

Le handicap visuel

Le handicap visuel est à prendre au sens large. Nous ne parlons pas ici uniquement des personnes malvoyantes ou souffrant de cécité, mais des personnes atteintes de divers troubles de la vue. On estime aujourd’hui que 10 % de la population est atteints de troubles légers ou importants de la vision, ce qui représente une manne de prospect important. Il est nécessaire notamment de travailler sur les couleurs pour les personnes daltoniennes ou souffrant de troubles : pour cela, de nombreux outils existent : ils permettent notamment de visualiser votre site à travers des filtres qui vous aideront à mieux comprendre la perception de ces personnes.

Le handicap auditif

Touchant 11 % de la population totale, le handicap auditif se décline sur plusieurs intensités, de faible à surdité complète. C’est avant tout sur les vidéos que devront se concentrer vos efforts, notamment avec la mise en place de sous-titre.

Le handicap moteur

regroupe un grand nombre de pathologies ou de situations de handicap empêchant une bonne utilisation des mouvements et donc de la souris. De très nombreuses catégories de personnes sont donc touchées. Pour rendre votre site plus accessible, ils existent diverses méthodes : vous pouvez par exemple rendre votre site utilisable au clavier, mais aussi faire attention à ne pas situer de liens trop petits afin qu’ils soient plus facilement cliquables.

Le handicap cognitif

Là également, c’est un vaste panel de handicaps qui sont pris en compte : problème de concentration, d’attention, difficulté d’apprentissage… Dans ce cas, il faudra effectuer un travail important sur la structure et la navigation du site, afin de la rendre la plus simple et intuitive possible.
Ces différents handicaps doivent donc être pris en compte lors de la mise en place d’un site internet. Travailler sur ces points peut sembler contraignant, mais rendra votre site plus accessible aussi bien pour les personnes souffrant de handicap que pour les personnes valides. L’avis MJM Graphic Design : l’accessibilité reste un chantier payant, qui sera utile aux utilisateurs, quels que soient leurs profils