Vous êtes nouveau dans le monde du blogging ? Le terme SEO reste encore barbare pour vous ? Pas de panique, tous les experts le diront bien : seule la pratique quotidienne du référencement naturel vous permettra de vous améliorer. Commençons dès à présent avec un guide de rédaction de contenu, pas à pas avec l’expert Nova SEO.

1. Installer un plugin SEO

Comme tous les blogueurs, vous avez certainement choisi le CMS WordPress pour publier vos articles. C’est un très bon choix, compte tenu de la grande quantité de fonctionnalités que la plateforme permet. Par contre, pour tirer au mieux parti de ce support, Nova SEO est formel : il vous faut installer un plugin. Il s’agit d’une petite extension qui se greffe à l’interface et qui vous facilitera bien la tâche. L’indispensable ? Yoast SEO !

Grâce à Yoast SEO, vous pourrez vérifier que votre article (mais pas que) est SEO-friendly et procéder à des corrections.

2. Déterminer les mots-clés

Étape cruciale de toute bonne stratégie de référencement, la définition des mots-clés. Comme vous êtes un blogueur débutant, choisissez de préférence des mots-clés de longue traîne… En outre, déclinez vos mots avec des synonymes, des adjectifs, des noms, des expressions pour donner à Google un article riche sémantiquement.

Pour vous aider dans cette tâche, vous pouvez utiliser l’outil Google Keyword Planner pour rassembler des suggestions en lien avec choix de votre mot-clé initial.

3. Structurer son article

Dès lors que vous avez identifié vos mots-clés, et votre cocon sémantique, il vous faudra les placer dans votre contenu. Incorporez-en quelques-uns dans les quelques espaces stratégiques bien connus des référenceurs : les balises.

Title

C’est la balise du titre de votre article. Le placement d’un mot clé à cet endroit, peut fonctionner, même si les résultats ne sont plus en réalité aussi tranchés aujourd’hui : restez naturels avant tout. Dans tous les cas, il vous faudra soigner le titre.

Méta description

Il s’agit d’une petite description de votre post. Nova SEO attire votre attention sur cette dernière : parce qu’elle apparaîtra au-dessous de votre article sur la SERP, elle est au yeux et de l’internaute, et des bots de Google… Elle est donc éminemment stratégique.

H1, H2, H3…H6

Ce sont les sous-titres de votre contenu, fondamentaux pour le confort de votre lectorat (avec les sous-titres vous pouvez perdre son intérêt autant que vous pouvez le gagner…) et la navigation des bots chargés de vous classer. Placez-y quelques mots-clés, privilégiez la clarté et les formats pédagogiques types questions-réponses.

Votre conclusion est terminée ?

Avant de valider votre article, pensez aux liens et éventuellement à quelques tags pour un maillage pertinent et riche.