La prise en compte de la question du développement durable dans l’économie en général et dans le marché de l’énergie en particulier est de plus en plus grande ces derniers temps. En France comme ailleurs, les entreprises opérant dans le domaine du bâtiment et de l’énergie misent beaucoup sur ce nouveau concept. Ainsi, les offres de service en matière d’énergie renouvelable ne cessent de combiner les solutions d’énergie et économie. Les consommateurs se retrouvent alors devant un large éventail de produits et de solution à prix variables, mais tous répondent largement aux critères de performance et de protection de l’environnement. Nous allons nous intéresser dans ce qui va suivre à une solution en particulier ; le photovoltaïque ou pour faire plus simple, les panneaux solaires. Sweetcom France, expert en rénovation énergétique, nous détaillera tout ce qu’il faut savoir sur cette solution.

Les principes de l’autoconsommation et l’autonomie énergétique

La méthode de l’autoconsommation

La notion d’autoconsommation consiste, en effet à rester connecté sur le réseau national d’électricité. Lorsque les panneaux vont produire de l’électricité, vous allez consommer en priorité cette électricité produite par vos panneaux. Et si jamais vous consommez plus que ce que les panneaux peuvent produire, dans ce cas-là le complément va être pris sur le réseau ENEDIS. Pendant la nuit quand les panneaux solaires ne produisent pas de l’énergie, vous allez alors consommer directement du réseau national. Généralement, dans ce cas-là, on n’a pas de moyens de stockage, puisque c’est le réseau national qui va faire office de source d’alimentation.

Vous l’avez donc compris, l’un des avantages de l’autoconsommation, c’est qu’on reste connecté sur le réseau national. Ainsi, en cas de problème sur l’installation photovoltaïque vous aurez, quand même, du courant dans la maison et vous utiliserez à 100 % le courant ENEDIS. Si un jour l’installation n’est plus fonctionnelle, vous n’aurez pas besoin d’investir dans l’urgence pour avoir du courant dans la maison. Vous pouvez rester connecté sur le réseau en attendant d’avoir le budget et le temps pour racheter des panneaux solaires neufs. Cela permet également d’avoir une très grande souplesse au niveau de la consommation électrique de la maison, et cela, sans limites.

La méthode de l’énergie off-grid

La deuxième méthode, c’est ce qu’on appelle communément « l’énergie off-grid » ou « hors réseau ». Dans ce cas-là, vous allez être complètement déconnectés du réseau et vous êtes en totale autonomie. Dans ce cas de figure, il va falloir une solution de stockage. À l’heure actuelle, pour les particuliers, c’est la solution des batteries sous différentes technologies. Comme la batterie Innovasol, première batterie aérothermique solaire proposée par Sweetcom France. La nuit lorsque l’air ambiant est plus froid, votre système continue à procurer de la chaleur grâce à cette nouvelle batterie.

Pour l’off- grid qui consiste à être complètement hors réseau. Vous n’aurez aucun coût de raccordement à prévoir pour se mettre sur le réseau. En effet, ENEDIS facture un raccordement entre 1000 et 2000 euros. Sweetcom France nous explique que dès qu’on est sur un site isolé ça peut vite devenir très cher. En plus, vous n’avez aucun abonnement mensuel à prévoir quand vous êtes en mode off-grid. Un autre avantage à être complètement indépendant du réseau, c’est que vous pouvez  produire votre électricité même en cas de coupure et la stocker dans votre parc de batterie. Par conséquent, si tout le quartier est coupé en électricité vous pouvez être la seule maison à avoir de l’électricité. En plus, vous n’êtes plus du tout dépendant des fluctuations des tarifs de l’abonnement puisque vous n’êtes pas abonnée aux réseaux.

Les inconvénients de l’autoconsommation

Si l’on peut parler d’inconvénients pour l’autoconsommation, ce sera de payer l’abonnement ENEDIS tous les mois et pendant toute l’année. Si vous produisez assez avec vos panneaux solaires et que vous couvrez 95 % de vos besoins, vous allez quand même devoir payer un abonnement fixe qui va représenter 90 % du coût de la facture. En plus, le prix de l’énergie augmente de plus en plus et d’ici dix ou quinze ans, le prix de l’abonnement serait peut-être trois ou quatre fois plus cher qu’aujourd’hui, comme nous l’explique la marque Sweetcom , l’expert en rénovation énergétique.

Un autre inconvénient, c’est quand vous avez des panneaux solaires qui produisent du courant, en cas de coupure d’électricité du réseau vos panneaux vont arrêter de produire de l’électricité. C’est une mesure de sécurité au cas où des techniciens ENEDIS veulent intervenir sur les lignes.

Pour cela, il ne faut pas que les installations solaires qui envoient du courant sur le réseau s’arrêtent. Sinon, ce serait dangereux pour les équipes d’intervention. Il existe, en fait, un système qui permet de détecter la coupure de courant sur le réseau et qui coupe automatiquement les panneaux solaires qui y sont reliés.

Les solutions proposées en autoconsommation

Quand on est en autoconsommation, on peut opter pour différentes solutions qui peuvent potentiellement rentabiliser encore plus l’installation des panneaux solaires. La première solution, c’est d’installer un groupe de panneaux solaires et de se brancher sans réinjection sur le réseau ENEDIS. Cela veut dire que quand on produit plus d’électricité que ce qu’on consomme, l’électricité qui est produite ne va pas être mise sur le réseau partenaire. Quand la production d’énergie n’est pas assez, vous pouvez quand même prendre dans l’électricité du réseau national.

La deuxième solution, c’est d’installer les panneaux solaires avec réinjection à titre gracieux, autrement dit, quand vous produisez trop d’électricité par rapport à ce que vous consommez, vous allez le réinjecter sur le réseau, mais ENEDIS ne va pas vous payer.

Une troisième solution qui existe, c’est la réinjection avec revente. En gros, quand vous allez produire de l’électricité, elle va être réinjectée sur le réseau, mais par contre, à ce moment-là, ENEDIS va vous payer environ 10 centimes le kilowattheure, du coup ça peut permettre de rentabiliser l’installation solaire.

Sachez, pour terminer que Sweetcom France vous accompagne dans le choix de la solution énergétique adaptée à votre mode de consommation d’énergie. Plus de 100 d’équipes d’installateurs couvrant toute la France travaillent d’arrache-pied pour vous fournir les technologies les plus innovantes en termes de performance et d’économie d’énergie et défiant toute concurrence.