Beaucoup de personnes associent le transhumanisme à la dénaturalisation et à l’immoralité, alors que c’est un mouvement  scientifique et intellectuel prônant l’utilisation des sciences et des technologies dans le but d’améliorer les caractéristiques des êtres humains, tant sur l’aspect physique que sur l’aspect mental. Imaginez si on pouvait vivre sans avoir à endurer la souffrance, les maladies, les handicaps ? Au cours de cet article, Jean-Jacques Perrut, biologiste de formation, nous explique les limites humaines à lesquelles le transhumanisme essaye de trouver des solutions.

Le transhumanisme pour Jean-Jacques Perrut

Pour Jean-Jacques Perrut, l’ensemble des pensées, des expériences, des sentiments, et des capacités accessibles aux humains aujourd’hui, ne représente qu’une partie minime de ce qui est possible. Le transhumanisme a pour but d’améliorer l’existence des humains. De ce fait, il n’y a donc aucune raison de penser que ce mouvement est étrange ou encore contre-nature. Pour Jean-Jacques Perrut, les humains d’aujourd’hui sont incapables d’exploiter leurs capacités intellectuelles à cause des limitations que nous imposent la nature biologique. Donc, pour ce biologiste, l’être humain d’aujourd’hui n’a pas assez de capacités pour former une compréhension intuitive et surtout rationnelle de ce que serait un posthumain.

Les limites humaines d’aujourd’hui

  1. La durée de vie : en raison des conditions dans lesquelles nous vivons aujourd’hui, la durée de vie des humains a grandement augmenté par rapport à celles de nos ancêtres. Actuellement, elle se limite à seulement quelques décennies. Mais grâce au transhumanisme, il serait possible de prolonger l’espérance de vie des humains grâce aux technologies.
  2. Les capacités physiques : actuellement, nous améliorons nos systèmes immunitaires en se vaccinant, mais dans l’ère des posthumains, on pourra se servir d’autres améliorations afin de nous protéger des maladies, d’améliorer notre santé, ou encore augmenter nos capacités physiques. De telles améliorations, pourront améliorer la qualité de nombreux individus souffrant aujourd’hui de certaines maladies.
  3. Les capacités mentales : avez-vous déjà entendu parler du mind uploading ? Il s’agit de la possibilité de télécharger un esprit humain sur un ordinateur. Ce téléchargement aurait beaucoup d’avantages comme la possibilité de faire des copies de sauvegarde de soi ou encore la faculté de se transférer à la vitesse de la lumière. A savoir que ces téléchargements nous donnerons la possibilité de vivre soit dans la réalité physique ou dans un monde virtuel.
  4. Le contrôle de l’humeur, désirs, énergie et maîtrise de soi :  malgré tous nos efforts actuellement, nous ne parvenons malheureusement pas à atteindre la satisfaction que nous voudrions. Cela revient à plusieurs facteurs comme notre incapacité d’éradiquer le stress du quotidien ou encore les événements de la vie et les souvenirs douloureux qui ont un impact sur le long terme. Tous ces soucis entraînent des hauts et des bas dans notre vie. Mais avec les technologies du transhumanisme, il serait possible de contrôler ses émotions et gérer son tempérament.

Comme le précise Jean-Jacques Perrut, il ne faut pas perdre de vue toutes les dérives que peut apporter le transhumanisme. En effet, il pose de nombreuses questions morales et philosophiques qui doivent être étudiées en profondeur.