D’après Wikipedia, la médecine (du latin : medicina, qui signifie « art de guérir, remède, potion ») est la science et la pratique étudiant l’organisation du corps humain, son fonctionnement physiologique, et cherchant à préserver la santé (physique et mentale) par la prévention et le traitement des pathologies. Ce qui est sûr c’est que la médecine a toujours été entre les mains de personnes qualifiées, spécialisées et bien évidemment… humaines. Mais ce ne sera peut-être pas toujours le cas. Le monde s’automatise, ce n’est plus une prophétie puisqu’on en voit les preuves tous les jours. Voici donc un petit rappel historique proposé par Boutros Helmi, médecin urologue, afin de comprendre les origines de la médecine.

Depuis l’antiquité

Depuis l’aube des civilisations, la médecine occupe une place essentielle dans la vie d’une société, bien qu’il soit difficile de dire précisément de quand datent les premiers soins médicinaux. D’après à un ancien papyrus, Imhotep aurait été le fondateur de la médecine en Égypte antique, 2800 ans av. J.-C. On possède aussi des traces situant la pratique de la médecine chez les Babyloniens il y a plus de 3000 ans av. J.-C. Sans négliger la médecine traditionnelle chinoise et indienne qui date de plusieurs siècles av. J.-C. Mais la figure la plus connue dans la médecine antique est certainement Hippocrate. Considéré comme le maître fondateur de la médecine moderne. Après de déclin de l’empire Romain, beaucoup de connaissances se sont perdues et la médecine va presque disparaître en Europe occidentale.

La médecine islamique

Aux pays arabes, la traduction de nombreux textes anciens a servi de fondement à la médecine islamique qui s’est développée rapidement à travers le monde. Ils ont surtout créé les premiers établissements hospitaliers, qui ont été accaparés par les Européens lors des croisades. C’est à partir du XIe siècle que l’Église construit les premières écoles de médecine où sont enseignés entre autres la saignée, la purge et l’usage de plantes. Pendant la renaissance, selon Dr Boutros beaucoup d’efforts ont été faits pour la redécouverte des textes antiques Greco-romain et Arabe.

La médecine de l’époque moderne

La dissection et l’anatomie, entre autres, ont rapidement progressé. Mais, pour Helmi Boutros, ce n’est qu’au XIXe siècle, comme dans tous les domaines scientifiques de l’époque, que des progrès importants ont été réalisés, en grande partie grâce à la révolution industrielle. La bactériologie a commencé à se développer et pour la première fois, il a été entendu que les causes des épidémies n’étaient pas des punitions divines, mais des micro-organismes. C’était l’époque où Louis Pasteur était particulièrement connu pour ses découvertes comme les vaccins et la pasteurisation.
Après la Seconde Guerre mondiale, l’Organisation mondiale de la santé a été fondée en 1948 en tant qu’agence des Nations Unies pour améliorer la santé mondiale. Les premiers traitements contre le cancer sont apparus (chimiothérapie, radiothérapie, etc.), les premières méthodes de contraception, les stimulateurs cardiaques, les transplantations d’organes, les rayons X, les scanners, et nous approchons lentement de notre époque, le début du 21ème siècle. Génie génétique labellisé avec séquençage du génome humain et en 2003 et recherche sur les cellules souches.