La mixologie, nombreuses sont les personnes qui pensent automatiquement à une science lorsqu’elles entendent ce mot pour la première fois. D’ailleurs, il s’agit d’un art créatif et complexe à la fois. Pour simplifier, la mixologie consiste à créer des cocktails en mélangeant différentes boissons. Cependant pour réussir vos cocktails, au-delà d’un shaker, il vous faudra beaucoup d’autres choses. Lisez donc les astuces d’Alexis Kuperfis afin de devenir un pro !

Apprendre le vocabulaire de la mixologie

Les 3S, passé, mélangé ou brassé ? À la cuillère ou bien au shaker ? Vous êtes perdu entre les termes ? Pas de panique, même les mixologues pros avaient un jour du mal à mémoriser le glossaire du cocktail. Mais avec le temps et surtout l’expérience, vous y arriverez surement. Pour commencer, Alexis Kuperfis vous recommande de consulter des lexiques en ligne, vous y trouverez de nombreuses références. Sinon, vous pouvez demander conseil au barman de votre bar préféré. Il pourrait vous simplifier certaines notions.

Choisir les bons ingrédients

D’abord, la première technique consiste à utiliser une seule eau-de-vie comme base et à ne jamais mixer plus de 6 ingrédients à la fois. En ce qui concerne, la quantité d’alcool, Alexis Kuperfis conseille de ne pas dépasser les 7 cl.

Mais, si malgré tous vos efforts, votre cocktail n’est toujours pas à la hauteur. Il faudra dans ce cas-là choisir des ingrédients plus frais. Le secret de la réussite de tout cocktail réside dans la vitalité de ses ingrédients. L’idéal serait donc de privilégier des fruits de saison.

Utiliser le shaker comme et quand il le faut

C’est l’étape la plus simple de la mixologie mais aussi la plus importante qui fait toute la différence entre un bon et un mauvais cocktail. Lorsqu’on utilise des ingrédients de différentes densités, il faut impérativement utiliser le shaker. Néanmoins, il faut veiller à ne pas trop le remplir. Le but est d’obtenir une mixture homogène tout en laissant de l’espace aux ingrédients. Il faut également remplir le shaker de 5 glaçons, avant d’ajouter le jus de fruit, suivi de la crème et finalement de l’alcool. Une fois fermé, il faut le tenir bien entre les deux mains, l’une au sommet et l’autre à la base avant de l’agiter.

Avant de servir vos cocktails, gardez en tête que la touche finale compte beaucoup. Il ne faut donc jamais sous-estimer l’importance de la présentation. En fait, il n’y a rien de plus simple que de choisir une finition qui rime avec votre création. Vous pouvez par exemple ajouter des pétales de fleurs, des olives fourrées, des zestes de citron, des cornichons. Bref, libérez votre imagination.

Et voilà, n’oubliez pas de savourer votre création après tous ces efforts. Pourquoi ne pas inviter quelques amis à une dégustation pour leur montrer vos talents. Pour finir, garder en tête que l’abus d’alcool reste tout de même dangereux pour la santé, essayez donc de minimiser vos consommation ou au pire faites des cocktails sans alcool.