De façon globale, le management de transition est défini comme étant le fait de faire appel à un manager expert en conduite du changement. Ce manager spécialisé dans un domaine spécifique, viendra répondre à une problématique ponctuelle ou inédite à laquelle l’entreprise doit faire face. Le but est d’arriver à surmonter le problème et, in fine, améliorer les performances et la compétitivité de l’entreprise en question. Jean Marc Plutau, manager de transition réputé, nous explique en quoi consiste cette discipline.

Manager de transition : partenaire de la croissance de l’entreprise

Autrefois perçu comme un cadre que l’on contacte dans les situations d’urgence, la manager de transition est de plus en plus vu comme un partenaire de la croissance de l’entreprise, en cela que son expertise lui permet d’aider la structure à améliorer ses performances globales. Pour l’entreprise en difficulté ou en phase de démarrage, le management de transition est le moyen idéal d’accompagner la croissance, mais aussi de traverser les périodes de décroissance ou de crise.

Généralement, un manager de transition va intervenir de manière ponctuelle, pour des missions dont la durée varie entre 6 et 18 mois, en fonction de la problématique à résoudre. Dans le détail, l’entreprise qui fait appel  ce cadre externe surqualifié va lui donner les clés d’une fonction clé au sein de sa structure (RH, marketing, département financier…). Car il est immédiatement opérationnel, le manager de transition va pouvoir agir sur le champ pour résoudre la ou les problématiques éventuelles. Ensuite, il fait appel à un arsenal de compétences et son expertise du domaine pour faire évoluer le département qu’il a sous sa responsabilité, améliorant les performances globales de l’entreprise par la même occasion.

Comment se déroule la mission du manager de transition ?

Nous vous le disions, le manager de transition est un profil hautement qualifié et spécialisé dans un domaine bien particulier, dont il connaît les moindres recoins. Ce cadre se caractérise en outre par sa grande expertise, fruit de longues années d’expérience dans son secteur d’activité. Pour que les missions du manager de transition se passent dans les meilleures conditions et qu’il puisse pleinement atteindre ses objectifs, son intervention nécessite le respect d’un certain nombre d’étapes de prime importance.

  •         L’entreprise doit commencer par définir les contours précis de son besoin, afin que son projet ait un cadre clair et concis. La structure devra aussi spécifier un délai de réalisation raisonnable, et le domaine de compétences exigées pour le type de problématique qui se pose à elle.
  •         En second lieu, l’entreprise devra s’atteler à choisir le profil adéquat. En d’autres termes, il faudra trouver un manager de transition expérimenté, ayant une parfaite connaissance du secteur d’activité de l’entreprise. Cela étant fait, les formalités juridiques devront être effectuées (rédaction et signature des contrats). Une fois que les termes seront acceptés et les contrats signés, le manager de transition est accueilli dans l’entreprise.
  •         C’est le début effectif de la mission du manager de transition. Généralement, ce cadre commencera par réaliser un diagnostic interne et externe détaillé (selon le cas), qui servira de feuille de route à l’atteinte des objectifs assignés. Il conduit alors le projet dans sa globalité, et assure un suivi régulier des actions mises en place.
  •         En fin de cycle, le manager de transition évalue les résultats du plan d’action initial afin d’en mesurer les retombées.