L’autoconsommation fait désormais partie du paysage énergétique français. Aujourd’hui, on peut remarquer la présence des panneaux solaires sur la plupart des toitures. L’autoconsommation photovoltaïque demeure l’une des solutions vertes les plus privilégiées dans le monde. Elle consiste à installer des panneaux solaires qui transforment le rayonnement solaire en électricité utilisable au quotidien. Alors, si vous n’êtes pas encore passé à l’autoconsommation, Isowatt vous donne les bonnes raisons pour profiter de cette énergie inépuisable.

L’autoconsommation pour réduire ses factures énergétiques

Le passage à l’autoconsommation photovoltaïque est souvent déterminé par des raisons d’ordre financier pour réduire les factures énergétiques. Une fois l’installation de l’équipement terminée, vous disposez d’une source d’électricité gratuite et fiable sur le long terme. Toutefois, il faut prendre en considération le coût des installations. Il s’agit certes d’un investissement important au départ, mais il est important de noter que le prix des panneaux solaires ainsi que des équipements connexes a remarquablement baissé au cours de l’année 2018. Du coup, votre équipement sera plus vite rentabilisé que vous pouvez vivre en autoconsommation collective. En effet, plus vous consommez, moins vous mettez de temps à amortir votre installation par rapport aux alternatives classiques. On parle donc d’un investissement rentable sur le long terme.

L’autoconsommation : pour soi et pour l’environnement à la foi

Au-delà de l’aspect purement économique, l’autoconsommation est également avantageuse sur le plan écologique. Elle s’inscrit dans une démarche écologique puisqu’elle est issue d’une énergie non polluante : le soleil. De plus, l’autoconsommation invite ses utilisateurs à adapter leurs habitudes de consommation et à adopter les bons gestes au quotidien : baisser le chauffage quand on est absent ou encore débrancher les appareils en veille. De cette manière, vous réduisez votre impact sur l’environnement ainsi que sur votre portefeuille.

Les aides de l’État pour encourager l’autoconsommation en 2019

Le gouvernement encourage depuis toujours le passage aux solutions vertes notamment lorsqu’il s’agit des énergies renouvelables ou encore l’autoconsommation. C’est pour cela qu’il a mis en place, en 2017, une prime à l’autoconsommation, qui dépend du nombre de kilowatt-crête de votre installation, c’est-à-dire de sa puissance. Ce n’est pas tout. En effet, l’Etat comme les principaux acteurs du secteur tels qu’Isowatt continuent toujours leurs efforts pour se rapprocher de l’objectif énergétique 2030.

Dans le même contexte, le gouvernement prévoit la mise en place de certaines aides relatives à la rénovation énergétique en 2019. Si vous souhaitez passer à l’autoconsommation ces nouveautés peuvent vous être utiles : pour les particuliers souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique en 2019, des aides financières continueront d’être octroyées en 2019. La TVA réduite sera toujours valable, dans les mêmes conditions qu’en 2018.  De plus, les primes seront toujours distribuées avec des montants fixés par l’organisme qui les proposent.  Par ailleurs, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) devient plus accessible. Tandis qu’il était nécessaire d’effectuer plusieurs types de travaux pour accéder à l’aide, cette condition n’est plus nécessaire. La réalisation d’une seule rénovation éligible suffit. Pour le CITE, il est maintenu en 2019, sa transformation en « prime Hulot » étant repoussée à 2020.