René Bertin

 

Faire du sport pour rester jeune de corps et d’esprit, René Bertin l’a parfaitement compris.

Non seulement, il est un intelligent homme d’affaire et très certainement le président d’une des sociétés les plus prolifiques de France, mais il est également un grand admirateur de sport quel qu’il soit.

Il fut d’abord épris de sport automobile, dans les années 80 et 90, lorsqu’il était à la tête la marque Feu Vert, de 2000 et 2005, il devint le Président du Football Club de Rouen 1899, et s’est ensuite épris de la course à pied et s’est découvert une véritable passion pour le marathon.

Tout comme pour ses missions professionnelles, il diversifie également ses expériences sportives avec une nette attirance pour le golf, le vélo et la course à pied.

Il voit cette dernière comme un incontestable challenge et une des pièces maîtresses de son succès professionnel, et c’est pourquoi la marche à pied va rapidement tenir une place prépondérante dans son mode de vie.

En effet, il voit cette activité sportive ainsi que le marathon comme un liaison robuste qui va cimenter l’entente au sein de son équipe, tout en restant cela va sans dire un sport dur qui va concourir à obtenir une meilleure apparence aussi bien physique que mentale, tout en appréciant des moments privilégiés avec ses proches mais aussi avec ses employés.

René Bertin a toujours eu pour principe, de mener sa vie comme il mène ses filiales.

A ses yeux, le marathon doit bien entendu lui permettre de conserver une forme physique irréprochable mais également lui permettre de conserver une fraîcheur mentale à toute épreuve pour contre carrer les effets du stress et de la vie effrénée qu’il vit en tant que président d’un groupe où il lui faut conserver l’esprit lucide pour pouvoir constamment concevoir et développer de nouveaux projets.

Ainsi, il court toutes les semaines, un parcours de 50 kilomètres soit l’équivalent d’un véritable marathon, à savoir 20 kilomètres tous les mardis matins et 15 kilomètres tous les jeudis et dimanches matins. En outre, la course à pied et plus spécifiquement le marathon, est une pratique qu’il juge indispensable à l’élaboration et à la stabilisation des liens professionnels de qualité qu’il désire créer avec ses employés. Ainsi, 2 fois par semaine, lors de ses sessions d’entraînement du mardi et du jeudi, il convie son équipe à le rejoindre pour s’entraîner en commun à la course à pied pendant 1h30. Le directeur a en effet toujours considéré ses collègues comme étant sa seconde famille. La course à pied leur permet ainsi de tramer les liens qui les fédèrent. En 2000 et 2006, il a par ailleurs accompagné dix-neuf de ses partenaires à New-York pour y courir le fameux marathon. Depuis qu’il a essayé la course à pied et le marathon, il a pris part à 5 marathons, dont ceux de New York en 2000 et en 2006 avec ses employés ainsi qu’au marathon de Paris en 2007 et il est allé jusqu’au bout de tous les marathons qu’il a couru.

2 thoughts on “René Bertin, un grand admirateur de sport”

Comments are closed.