Nova SEO nous parle des balises Meta tags.

Les balises Meta tags, ou simplement Meta, fournissent des informations sur la page Web dans le code HTML du document. Ces informations sont appelées « métadonnées », et bien qu’elles ne soient pas affichées sur la page elle-même, elles peuvent être lues par les moteurs de recherche et les robots d’indexation. Il faut savoir que les moteurs de recherche tels que Google utilisent les métadonnées des balises Meta pour comprendre des informations supplémentaires sur la page Web. Ils peuvent utiliser ces informations à des fins de classement, ou pour afficher des extraits dans les résultats de recherche. Parfois, ils peuvent ignorer les balises Meta…

Vos premiers pas avec les balises Meta

Les balises Meta représentent le concept de base de la plupart des formations SEO. Il est important de noter qu’en 2020, vos balises Meta comptent toujours énormément dans le bon classement de vos contenus Web, mais toutes ne peuvent pas vous aider. La majorité des experts SEO en conviendront, si vous voulez vous classer en haut des résultats de recherche Google, vos balises Meta doivent venir complémenter un contenu de haute qualité axé sur la satisfaction des utilisateurs. Autrement, elles ne serviraient pas à grand-chose. Ceci pour dire que vous devez d’abord, et avant tout, penser contenu pertinent !

Les bonnes balises Meta

Ce sont les balises Meta qui devraient figurer sur chaque page, quoi qu’il arrive. Notez qu’il s’agit ici d’une liste non exhaustive. Mais si vous arrivez déjà à la maîtriser et à l’utiliser à bon escient, ça sera déjà très bien.

  • Titre : bien que la balise de titre ne commence pas par « Meta », elle se trouve dans l’en-tête et contient des informations très importantes pour le référencement. Vous devriez toujours avoir une balise de titre unique sur chaque page qui décrit la page. Ça peut sembler comme une répétition mais rassurez-vous, ça ne l’est pas.
  • Meta description : la tristement célèbre balise Meta description est utilisée dans un seul et unique but : décrire la page aux internautes lorsqu’ils lisent les SERPs. Cette balise n’influence pas le classement, mais elle est très importante malgré tout. C’est la copie publicitaire (ad copy) qui déterminera si les utilisateurs cliquent sur votre résultat. Gardez votre Meta description limitée à 160 caractères et rédigez-la de manière à attirer l’attention de l’utilisateur.
  • Meta viewport : dans un monde où les smartphones deviennent de plus en plus nos appareils de navigation préférés, vous devez absolument spécifier la balise viewport. Si vous ne le faites pas, vous courez le risque d’offrir une mauvaise expérience utilisateur sur la version mobile de votre site. L’outil Google PageSpeed ​​Insights vous en dira plus à ce sujet.

Balise Meta robots : d’emblée, cette balise est toujours prise en compte par Google, ainsi que par d’autres moteurs de recherche. A quoi sert-elle, vous entend-on dire ? Eh bien elle sert à contrôler la façon dont les moteurs de recherche indexent votre page. Cela veut dire qu’un Webmaster peut interdire à un moteur de recherche d’indexer la page ou de suivre les liens qu’elle contient.